Les « femmes de valeurs » de Kinshasa ont visité les enfants mineurs prisonniers

Par Ruth :

Vendredi après-midi, les « femmes de valeurs » de Kinshasa avec le frère Samy, ont visité les enfants mineurs prisonniers. Ils sont au nombre de 333 jeunes entre 12 et 17 ans.

Nous prions que le message touche leurs cœurs à salut.

Avec les contributions de plusieurs « femmes de valeurs » nous venons d’avoir des assiettes que nous allons donner, distribuer à chacun pour qu’ils puissent manger normalement.

Merci beaucoup pour vos prières.

Publicités

Les « femmes de valeurs » de Kinshasa ont visité les enfants mineurs prisonniers

Par Ruth :

Vendredi après-midi, les « femmes de valeurs » de Kinshasa avec le frère Samy, ont visité les enfants mineurs prisonniers. Ils sont au nombre de 333 jeunes entre 12 et 17 ans.

Nous prions que le message touche leurs cœurs à salut.

Avec les contributions de plusieurs « femmes de valeurs » nous venons d’avoir des assiettes que nous allons donner, distribuer à chacun pour qu’ils puissent manger normalement.


Merci beaucoup pour vos prières.

ASR à Namakia : 35 ados et 24 responsables ont été réunis

35 ados et 24 responsables ont été réunis dans un bel endroit, nommé Namakia, au bord de la mer, entre Tuléar et Saint Augustin pendant 5 jours. 

Les journées du 22 et 23 Avril : ASR sessions 5 ,6 et 7

Du 24 au 26 Avril – pour les responsables : Œuvrons ensemble pour la santé de l’Eglise, que chacun fasse correctement son travail/La passion de Dieu,se passionner avec LUI/Être ami du Créateur/Ancrer la foi dans la Vérité./Une séance de délivrance personnelle (étapes).

D’eux même, des ados se sont confiés pour demander des conseils propres à leurs problèmes.

Nous avons eu la joie d’apprendre que la plupart des filles ont tenu leur engagement : pas de relations intimes avant le mariage !

Quant aux responsables, pendant les séances de prières, beaucoup de larmes de repentance et de consécration. La plupart ont confessé : « Je ne savais pas… »   

À l’unanimité, un autre séminaire est souhaité…

Toute notre reconnaissance au TRÈS HAUT et à tous ceux qui nous ont permis d’avoir la joie et la fierté de LE servir.

Petit détour par la conférence pour les femmes de samedi à Lubumbashi

Par Ruth :

La conférence de femmes de valeurs sur les abus spirituels faits aux femmes à Lubumbashi s’est bien déroulée le samedi 13 avril.

Dieu soit loué pour la présence de plusieurs femmes qui sont venue participer avec une grande soif de la parole de Dieu. Nous avons eu de très beaux échanges et beaucoup d’exemples, de témoignages d’abus faits aux femmes ici. La connaissance de la vérité nous a fait du bien. Plusieurs se sont réjouies pour cette rencontre.

Une maman nous a partagé sa souffrance disant « Mon premier fils est mort. J’étais troublée, angoissée et désespérée et mon mari désorienté… Quelques semaines après le deuil, j’ai décidé d’aller participer au culte du dimanche dans notre église pour écouter la Parole et essayée d’oublier mes soucis. Après le culte, on nous a appelé dans une réunion avec le couple du pasteur et les anciens de l’église. On nous a demandé d’expliquer pourquoi notre enfant est mort – pourtant nous servons Dieu. Ils ont insisté pour nous demander de leur dire la cause de ce malheur dans notre couple. Cela m’a brisé le cœur et j’ai commencer a culpabiliser cherchant quel mal Dieu voyait en moi pour permettre la mort de mon fils. »

Heureusement lundi nous allons commencer la formation à la consolation et nous prions que Dieu console cette femme et plusieurs autres femmes blessées et désorientées à cause des abus et d’autres problèmes dans leurs vies.

Merci de nous porter dans vos prières pour la suite du programme à partir de lundi.

Le thème de la parentalité abordé au Centre Biblique : des participantes très attentives

Par Ruth :

pink-3199179_1280

Le 8 mars, à l’occasion de la journée de la femme, nous nous sommes réunies au Centre Biblique avec plus de 20 femmes et 4 hommes. Nous avons parlé du même thème (la parentalité – Ce que les parents doivent savoir…) et nous avons constaté combien ce module est important.

Une maman a témoigné disant qu’elle venait d’apprendre qu’elle peut parler à ses enfants au lieu de toujours les gronder. Elle pensait que si elle parlait calmement, les enfants ne pouvaient pas obéir.

Nous n’avons pas eu assez de temps pour finir toute la session mais les femmes étaient très attentives.

A la fin, elles ont exprimé leur joie et leur intérêt pour l’enseignement.

Un jeune homme célibataire est venu me voir, à la fin, pour remercier d’avoir eu l’occasion de suivre un tel enseignement avant de se marier. Il a dit « ces enseignements m’inspire et je vais me préparer en conséquence ».

Merci pour vos prières, elle sont précieuses !

200 femmes réunies pour parler de la parentalité

Par Ruth :

geometric-background-2484096_1280 - Copie

Merci et gloire à Dieu pour les deux activités qui se sont très bien déroulées.

Jeudi, à l’église, nous étions plus de 200 femmes réunies pour parler de la parentalité.

Nous avons enseigné la moitié de la session 1, « Ce que les parents doivent savoir. »

C’était merveilleux ! Les femmes ont beaucoup apprécié les sujets et ont partagé certaines expériences vécues en famille et avec leurs enfants. Elles nous ont demandé de continuer prochainement la formation.

A la fin, beaucoup ont exprimé leur mécontentement puisqu’elles ont eu des parents méchants qui les avaient blessées. Cela a montré clairement l’importance de ces enseignements pour les parents.

Si Dieu le veux nous allons reprogrammer une formation pour donner la suite.

« Femmes de Valeur », acte 1 à Cotonou : elles se réjouissent en découvrant leur liberté en Christ

Par Ablawa :

Image1 - Copie

Le samedi 23 février dernier, elles étaient onze à participer à la première séance « Femmes de Valeur » à Cotonou.

Nous avons repris ces séminaires d’enseignement et de partage en raison des merveilles que cela a accompli dans la vie des femmes qui les ont suivi il y a quelques mois.

Nous rendons grâce à Dieu pour son assistance pour le démarrage. Les participantes étaient très motivées et très impliquées. Nous avons commencé par l’étude de ce fameux verset de Galates 5.1 avant de parler de ces actes et paroles qui ont impactés négativement notre image et estime de soi. Il y a eu aussi le partage et la prière de bénédiction en binômes.

Le prochain rendez-vous est pour le 16 mars prochain.

Témoignage d’une participante :

« J’étais chez moi ce matin un peu abattue parce que j’ai été malade toute la semaine. J’ai par hasard vu l’annonce du séminaire sur Whatsapp et l’Esprit m’a poussé à venir. Je ne savais même pas que c’était pour parler de sujets qui me tenaient à cœur. J’ai vécu le rejet de ma tante chez qui j’ai grandi et cela a agit sur moi jusqu’à aujourd’hui dans le ministère. Je rend grâce à Dieu qui m’a amené ici ». Sr Jeanne

Merci pour vos prières.

vlc-femmes-fev-cotonou