FDV à la 20ème Communauté Evangelique au centre d’Afrique (CECA 20) : Les vérités de la parole ont beaucoup libéré de forteresses !

9/03/20 – Par Chantal :

FDV animé par Adeline à la 20ème Communauté Evangelique au centre d’Afrique (CECA 20) du 2 au 8 mars :

La semaine spéciale de la femme a regroupé plus de 70 femmes et collège des anciens y compris le pasteur responsable.

« Le trésor perdu vient d’être retrouvé et Jésus, par sa parole, nous a honoré ! » déclaration de la présidente des femmes.

► Une femme sort de son silence : « En Jésus j’ai retrouvé ce que je n’espérais pas , ma valeur restaurée ! »

► Une quinzaine des personnes hommes et femmes ont donnés leurs vie à Jésus.

Nous avons vécu ce passage qui dit : « Je suis dans la joie quand on me dit allons dans la maison de l’Éternel. »

Les vérités de la parole ont beaucoup libéré de forteresses. Certains se sont assurés de leur salut. La session sur le pardon a fait couler les larmes. Beaucoup ont apportés leurs souffrances à la croix.

Le dimanche les femmes étaient programmées dans tout le service pour clôturer l’activité. Elles ont fait un exploit en présentant toutes les sessions de VLC par le sketch, ce même dimanche avant la session sur le pardon. A l’occasion, le pasteur responsable a remercié EFF d’apporter ces enseignements qui relèvent le niveau spirituel de son église et nous invite pour d’autres formations, La formation sur la consolation est programmée.

Merci pour le soutient de tous dans la prière !

Activité Femmes De Valeur : les femmes ont exprimé leurs blessures…

30/12/2019 – Par Ruth Bakolabati :

Nous rendons gloire à Dieu pour cette activité « Femmes de Valeur ».

Nous avons eu la participation de 6 mamans et avons clôturé la session sur les blessures de cœur.

Lors de l’exercice, les femmes ont exprimé leurs blessures. Une femme s’est exprimé jusqu’à à nous dire : « sa blessure était si grande et qu’elle était capable de tuer la personne qui l’a blessé ! » Et cela nous a conduit à une courte séance sur le pardon et aussi jusqu’à tracer la croix. Puis nous avons prié ensemble.

Activité organisée le 21 décembre à Lubumbashi : un climat très sympathique !

21/12/2019 – Par Emmmanuel :

Voici ce que la sœur Sylvie Mwange, « Femmes de Valeur/Lubumbashi », rapporte sur l’activité organisée le samedi 21.12.2019 👇🏻

Merci pour vos prières en faveur des femmes des valeurs !

L’évaluation s’est faite dans un climat très sympathique. Les femmes ont vraiment parlé à cœur ouvert et tout ceci accompagné de plusieurs témoignages.

Plusieurs femmes ont témoigné de la puissance de pardonner du fond du cœur et comment elles sont parvenues à retisser des relations (dans leur foyer, à l’église, dans leurs belles-familles, etc.).

Un papa présent avec nous pour accompagner sa femme a dû témoigner du changement radical de son épouse suite aux divers enseignements des Femmes Des Valeurs.

Certaines femmes ont sauvé leur ménage et ont rétabli de nouvelles bases dans leur vie chrétienne, suite aux enseignements.

Les témoignages ont été très nombreux alors il n’est pas possible de tout transmettre…

Dernier séminaire à Cotonou : « Dieu soit loué pour cette Lumière qui a enlevé les ténèbres de confusion et d’ignorance pour donner la joie de connaître la vérité qui libère ! »

7/12/2019 – Par Ruth :

Le dernier séminaire à Cotonou était aussi une grande bénédiction pour les femmes Béninoise ! Elles souhaiteraient continuer avec ces formation…

C’était la joie de connaitre la vérité sur notre identité et notre héritage en Christ !

Il y avait plusieurs questions liées au problème de couple et de la domination de l’homme sur la femme. La bonne nouvelle de ce que Christ est venue faire nous a réjouies et consolées.

Une femme a déclaré :  » Je n’avais jamais compris en profondeur les versets de Genèse sur la place de la femme et les bénédictions que Dieu donne à la femme. Pourtant j’ai souvent lu la Genèse. Dieu soit loué pour cette Lumière qui a enlevé les ténèbres de confusion et d’ignorance pour donner la joie de connaître la vérité qui libère ! »


Merci beaucoup pour vos précieuses prières.

2 jours de séminaire… Nous avons été richement bénies par la Parole de Dieu et les partages

25/11/2019 – Par Ruth :

Nous sommes encore au Bénin, à Bohicon. Après la Conférence, nous avons fait 2 jours de séminaire avec la participation de 28 femmes. Nous avons été richement bénies par la Parole de Dieu et les partages.

A la fin une femme a témoigné :

« Ce séminaire m’a vraiment bénie. Depuis le début, la leçon tirée du sketch m’a touchée ! Je voulais même pleurer car c’est ce que je disais chaque matin dans mes prières, suppliant Dieu que je sois sa fille, qu’Il soit avec moi et me donne sa faveur ! Pourtant je suis déjà sa fille par Christ ! Il m’aime et ne m’abandonne jamais !
Et aussi j’avais une situation d’incompréhension avec une autre femme. Depuis une voix me disait toujours que je étais perdante, que je ne serai jamais vainqueur. J’ai la joie de recevoir la Parole qui me montre ma position et mes possessions en Christ ! Je suis plus que vainqueur par Christ. Maintenant je répète sans cesse en moi ses promesses ! Je suis dans la joie ! Merci pour la grâce de suivre cette Belle Parole et d’être en contact avec des « grandes dames en Christ ». Ma joie est grande puisque je suis bien entourée et je crois que Dieu le fera encore. »

Hier nous avons posé la question de savoir : « En quoi la domination des hommes vous met mal à l’aise ? »

La plupart de femmes ont pleuré, surtout concernant les hommes qui violent leurs femmes par orgueil du fait qu’ils ont donné une dote.

J’ai donné mon témoignage. La femme interprète a commencé à pleurer me disant qu’elle vit la même chose. Mais elles ne peuvent pas parler…

Ce moment de compassion, ensemble, nous a fait du bien et la Parole nous a consolée. L’enseignement nous a consolé et encouragé à servir, comme pour Christ.

A la fin, toutes ont loué Dieu avec des remerciements et des actions de grâce pour toutes ces vérités révélées et elles ont souhaité que l’on revienne encore.

Merci à vous tous qui avez cette mission à cœur et qui priez chaque fois pour nous.
Vraiment Dieu fait de grandes choses… Les femmes sont libérées ! Gloire à Dieu !

Formation à la consolation : « Je pensais que la Bible était pour les autres… maintenant je comprends la Parole de Dieu pour moi. »

Par Ruth :

La formation à la consolation a pris fin vendredi avec la session sur le pardon. Les quelques femmes ont pleuré. Puis un moment de prière et de témoignages a pris place.


 » Cette formation va diminuer les cas des AVC ! », a déclaré une sœur.

Toutes étaient marquées par la méditation matinale (« Déjeuner pour nos âmes »). Un temps précieux que personne ne voulait rater.

 » Je pensais que la Bible était pour les autres… maintenant je comprends la Parole de Dieu pour moi. Je peut maintenant la lire et me situer et après je peut enseigner les autres ! »
Nous étions au nombre de 12. Chacune est sortie consolée, affermie, avec beaucoup de joie. Oui, ce message de la consolation de Dieu nous fait du bien !

Quelques témoignages que les femmes ont écrit :

Anne :  » Nous mourons ignorant alors que Dieu a tout dit dans la Bible. Et à la fin des temps Dieu nous diras que tout était déjà prévu. Je bénis le Seigneur car je suis consolée. Ces enseignements me redonne l’assurance que Dieu ne m’abandonnera pas, quelques soit les problèmes ou obstacles, il sera toujours là. Cet enseignement reste à jamais gravé dans mon cœur. Merci ! »

Diane : « Cette formation à la consolation m’a aidé pour la relation d’aide. Je suis beaucoup bénie et je sais maintenant comment écouter et me comporter devant des cas de traumatisme, de viol, de deuil, de souffrance… Pendant ces moments, la joie est revenue dans mon cœur. Je regarde maintenant la méditation sous un plus grand angle. Merci Seigneur Jésus ! »

Shammah : « Je bénis Dieu parce que cette formation m’a bien expliqué et éclaircie les choses que je considérais comme « combat spirituel ». Et même mes rêves… je comprends maintenant que ce sont les conséquences des blessures de mon cœur qui m’empêchais d’accéder à autre chose. L’enseignement sur le pardon me permet de pardonner à mon père et à toute sa famille. Mes parent se sont séparés et je gardais une racine d’amertume. Je ne pouvais pas parler ni m’approcher de mon père et de sa famille car j’ai beaucoup souffert. Je décide de lui pardonner. Je veux commencer à les appeler et à parler à nouveau avec eux. Merci, que Dieu vous bénisse. »

Une maman a écrit : « Je témoigne que cette formation m’a beaucoup aidé. Je vivais le mépris et le rejet. La méditation d’Esaïe 46 3-4 m’a rassuré a être calme. Dieu est avec moi. Mes enfants me manque de respect. J’avais gardé rancune et maintenant je pardonne à tous. Gloire à Dieu ! »

C’était un grand moment de joie d’être consolée et libérée. Même moi qui enseignais, je sentais la succulence de la Parole. Je suis affermie et ma foi a grandi. Gloire à Dieu !

Merci beaucoup à vous tous qui nous encouragez et nous portez par vos prières. Dieu récompense chacun dans sa fidélité.

Les Femmes De Valeurs ont tenu leur rencontre mensuelle à Lubumbashi : Dieu qui console, guérit et restaure encore ! Il est vivant !

Par Ruth Bakolabati :

Il y avais une cinquantaine de mamans, avec un témoignage qui cadrait avec le thème du jour.

La dame qui a témoigné a connu un divorce un mois après son mariage. Elle était insultée, maltraitée, sa belle-mère ne voulais pas d’elle car elle avait rêvé qu’elle était une sorcière… Bref, elle était obligée de changer de milieu. Elle ne voulais plus entendre parler des hommes. Elle était profondément blessée. Et Dieu l’a restauré ! Elle s’est remariée et a 4 enfants !

Les Femmes De Valeurs ont tenu leur rencontre mensuelle le 28/09/2019 à Lubumbashi, avec le session « Guérir les blessures de cœurs ».

Sœur Joëlle a enseigné les femmes qui ont été touchées et ont pu identifier leurs blessures et les conséquences en écoutant l’histoire vraie de cette maman à la place de l’histoire du manuel.

D’autres étaient en pleurs et la parole de Dieu a été une consolation ! Dieu qui console, guérit et restaure encore ! Il est vivant !

Le temps n’a pas suffit pour finir tout le programme. Les femmes sont restées avec la soif… Dieu voulant, cette session pourra continuer.

Bravo et merci au comité EFF Lubumbashi, à toutes les Femmes De Valeurs qui s’impliquent pour organiser ces activités et à vous tous qui vous agenouillez ! Notre Dieu récompense chacun !

Formations à Besakoa : Tous ont témoigné de l’utilité des enseignements

Par Tinah :

J’étais à Besakoa du 22 au 25 août : Tous les membres de l’église ont suivi les formations avec zèle.

Ils réagissaient à chaque nouvelle vérité partagée… Nous commencions à 8 h 30 et poursuivions jusqu’à 17 h, avec pause déjeuner de 90 mn. 

Leur intérêt m’encourageait et je ne sentais pas la fatigue… Les femmes campaient dans l’église. Quant aux hommes, après le dîner, ils nous quittaient pour rejoindre leur campement dans une maison du village. 

J’ai pu apporter : VLC: Sessions 1, 2, 3 et 6 –  SPC : Être une seule chair – PCV: Construire la relation parent/enfant  – ASR : Le mode d’emploi – L’étape : Du faux au Vrai

Tous ont témoigné de l’utilité des enseignements.

Voici quelques témoignages :   

  • Une ado :« J’ai toujours su que Dieu m’aime, mais aujourd’hui mon cœur a été spécialement touché. Je suis vraiment heureuse, et en plus IL m’a donné un pouvoir. »
  •  Une femme : « Quel bonheur et quel soulagement de savoir que je ne suis plus une pécheresse mais une sainte, une juste même si parfois je trébuche. L’unité du couple m’a interpellée. » 
  • Un père de famille : « Quand je pense que les gens sont sous l’emprise de Satan, alors que c’est nous qui avons le pouvoir sur lui ! Je suis VRAIMENT libre en Christ ! » 
  • Un ancien : « Il est mortel de ne pas respecter le mode d’emploi, pas seulement pour notre sexualité, mais pour tout ce qui nous concerne, il faut toujours s’en tenir aux Saintes Écritures. Ne nous laissons plus leurrer par le diable. »

Tous les parents ont reconnu qu’ils ont failli à leur devoir. Il faut maintenant prendre soin de son enfant dès le sein maternel. Tous ont avoué qu’ils ont beaucoup de forteresses à détruire pour avancer dans la liberté ! 

Le soir, avant de dormir, les femmes discutaient, partageaient leurs expériences…

Le dimanche, après le dîner, soirée de louanges… À l’unanimité, mon retour est souhaité…

“Femme de Valeur” à l’église Foursquare de Ouèdo : pour qu’elles sachent qui elles sont en Christ

Par Ablawa BOKO :

Les jeudi 8 et vendredi 9 août derniers, nous (Carole PIQUIONNE et Ablawa BOKO) étions avec les femmes de l’église évangélique Foursquare, paroisse de Ouèdo dans la ville d’Abomey-Calavi. Au total, elles étaient 37 femmes et 5 hommes pour ces deux jours de séminaire. Entre enseignement et temps de prière en groupe ou en binôme, ces femmes découvrent leur vraie identité en Christ et comment détruire les forteresses qui les empêchent de vivre libre en Christ.

Avec Carole PIQUIONNE, nous étions heureuses de voir l’impact que cet enseignement a eu sur ces femmes.

Voici quelques témoignages de nos sœurs :

 « A cause des forteresses, je n’avais pas de bonnes pensées sur moi-même et sur mes enfants. L’enseignement m’a permis d’avoir plus confiance en Dieu, de m’approcher davantage de lui et d’avoir de bonnes pensées sur moi et sur mes enfants ».

« De l’enseignement reçu, j’ai compris que j’ai fait souffrir mes enfants sans le savoir. J’ai l’habitude d’entendre de tels enseignements, mais cette fois-ci j’ai été vraiment touchée. J’ai beaucoup fait du mal à mes enfants. Et je pense que cet enseignement me permet de corriger ».

« A travers l’enseignement, j’ai compris que c’est à cause de mes forteresses que je suis là où je suis aujourd’hui. J’ai été bloquée dans mes affaires, dans ma vie ».

Et un homme d’affirmer : « avec cet enseignement, mon étoile brille de nouveau ».

Nous remercions le pasteur de l’église GOGO Maurice et son équipe pour l’accueil chaleureux dont nous avons bénéficié. Très enthousiaste, ce pasteur a souhaité que ce partenariat continue afin que toute l’église reçoive les formations EFF.

A Dieu toute la Gloire pour sa présence et son œuvre dans les cœurs ! Merci pour votre soutien dans la prière !

Formation de femmes : chaque femme a pu comprendre l’amour, la volonté et le plan de Dieu pour elle

Par Ruth :

Du lundi 22 au vendredi 26 juillet, nous avons animé une formation de femmes. Plus de 65 femmes ont participé, pour suivre la « formation à la consolation » avant midi et quelques session de « Vivre libre en Christ » chaque après-midi.

Elle étaient très attentives et bien disposées à être enseignées. Personne n’a somnolé !

De 8h30 à 16hoo, toutes ces maman étaient là, s’étant impliquées dans l’enseignement avec des exemples de leur propre vécu. Tout ceci a beaucoup enrichi l’enseignement permettant à chacune de comprendre l’amour, la volonté et le plan de Dieu pour nous.

Nous avons passé une semaine richement bénie et les témoignages de quelques femmes nous a beaucoup touché.

En voici quelques-uns :

 » J’était désespérée en voyant mon fils rebelle, désordonné et je l’avait maudit à cause de tout le mal qu’il faisait. La session sur le traumatisme des enfants m’a ouvert les yeux sur la situation de mon fils. Je suis partie mettre en pratique le message de consolation. Mon fils a été touché ! Il m’a demandé pardon et à décidé de changer et de suivre Christ. Nous avons pleuré et nous nous sommes réconciliés. Je l’ai béni et j’ai changé mon langage. Toute notre famille est dans la joie ! Dieu soit loué. Merci pour cette mission de EFF. »

« Une vieille femme a été consolée de plusieurs deuils dans sa famille. Elle a expliqué sa souffrance et les questions qu’elle se posait. « Maintenant j’ai la réponse ! », a-t-elle-dit. La parole m’a consolé. Dieu soit loué, elle a béni les organisateurs de cette formation. »

« Une jeune femme a pu pardonner à son beau frère après plusieurs années d’amertume. Son bon frère avait dit des mensonges à sa belle famille et tout le monde avait cru à cela. Son mari l’a rejeté et la famille l’a haï. Elle a beaucoup souffert et prié en demandant sa mort tout les jours. Elle souhaitait que son mari puisse passer par la même circonstance puisqu’il ne la comprenait pas. Elle a déclaré « cette session m’a montré l’importance de pardonner. Je décide de pardonner à mon beau-frère et ma belle famille ». Cet enseignement va construire mon foyer et m’aider à comprendre le langage d’amour de mon mari et à être reconnaissante. Dieu soit grandement loué ! »

Quelques femmes ont expliqué les problèmes qui les avaient découragées dans l’oeuvre de Dieu. Elles ne voulaient plus servir Dieu ou servait avec regret et doute à cause du manque de réponse à leurs prières. La souffrance les a amenées à douter de l’amour et la bonté de Dieu.

A la fin de cette formation, les visages étaient rayonnants. Beaucoup de joie et des demandes d’autres formations prochainement.


Le samedi 27, une église nous a encore invitées dans leur programme pour les ados. Nous avons pu donner « le mode d’emploi » et la vidéo.

Plus de 200 jeunes était réunis avec leurs moniteurs, tous touchés par le message, ont glorifié Dieu.

Maman Bijou et son équipe on fait une organisation exceptionnelle avec leurs propres moyens. Tout était bien ordonné et à temps. Nous les félicitons vraiment.

Toute la gloire revient à notre Dieu ! Merci mes frères et sœurs pour tout votre soutient. Notre Dieu est fidèle et n’oublie pas l’oeuvre de chacun.