Formation à la consolation à Kananga : Oui, le Seigneur a consolé les femmes !

Par Ruth :

Merci beaucoup pour votre soutien en prières pour la formation à la consolation ici a Kananga. Nous avons clôturé le 30 mars avec la conférence sur les abus spirituel faits aux femmes.

Nous avons passé une très belle semaine. Oui, le Seigneur a consolé les femmes ! Ici beaucoup de femmes sont passées par des souffrances que l’on ne peut pas imaginer. J’ai été dépassée par ce que je les entendais raconter. Heureusement le consolateur vit en nous, l’esprit de Dieu, et il va continuer son travail dans leurs cœurs.

Les femmes sont étonnées par cet enseignement. Elles ont été très touchées et reconnaissantes.
A la fin, nous avons lu sur leurs visages la joie d’être consolées, l’espoir qui naît et le courage puisque qu’elles ont cru. Plusieurs ont pratiqué les enseignements sur les traumatismes des enfants. Elles venaient nous témoigner combien leurs enfants sont contents quand elles se donnent le temps de les approcher pour discuter.

Cette formation a aidé plusieurs à voir clair dans leurs circonstances, et à croire à l’amour et la grâce de Dieu.
Le soir nous avons eu du mal à nous séparer… Il y avait eu tellement de témoignages sur les abus spirituels à Kananga donc beaucoup de femmes sont victimes et ce message a vraiment éclairé les femmes.

Dieu soit béni pour ces actions de puissance parmi nous à partir de sa parole qui a guéri les cœurs blessés.

Photo en haut :
L’équipe avec quelques femmes qui ont reçu une Bible à la fin de la formation.
Un frère a fait ce don aux femmes leaders qui n’avait pas de Bible. Dieu soit loué !

Publicités

Formation à la consolation à Kananga : une consolation pour ces femmes blessées

Par Ruth :

Et voici l’affiche pour la formation à la consolation à Kananga. Si Dieu le veux, la semaine prochaine nous serons à Kananga pour la consolation de ces femmes blessées par la guerre et beaucoup d’autres situations dues à la réalité de la femme dans ce milieu.

Notre Dieu a consolé, guéri les blessures et restauré les vies

Par Ruth :

C’est dans un moment fort de prières, entrain de déposer nos souffrances à la croix, de prendre la décision de pardonner, de demander pardon, de déposer les armes de vengeances à la croix que nous avons clôturé cette formation à la consolation.

Oui, le Seigneur est bon !

Après nous avons entendus des témoignages très touchants. Quelques femmes veuves et orphelines disaient « Je me sens consolée ! »

Toutes les sessions étaient importantes, mais la session sur les blessures de cœurs et le deuil a plongé plusieurs dans les larmes pendant 2 jours. Maintenant elles sont dans la joie. Dieu a consolé, guéri les blessures et restauré les vies.

Vraiment je béni le Seigneur pour cette formation qui a été très spéciale.
C’est beau, quand Dieu console les femmes !

Nous avons clôturé avec la participation de plus de 100 femmes et un homme qui est venu le dernier jour. Il a témoigner combien il était béni et disait que ce message est « un repas spirituel vraiment consistant ».

Merci beaucoup pour votre appui en prières, vous êtes précieux !
Dieu soit loué.

consolation-fev1

Nouvelles de la formation à la consolation à Goma : l’amour de Dieu nous a consolées

Par Ruth :

fev2019

Lundi 11 février :


La formation à la consolation à Goma a bien commencer avec environs 80 participantes.

Nous avons partagé la Parole. Les femmes ont exprimé leurs lamentations et, à la fin, elles ont témoigné combien la Parole leur a fait du bien. « Quelle joie de connaître et d’accepter l’amour de Dieu par Christ notre Sauveur. Souvent nous mesurons l’amour de Dieu pour une personne en fonction de ses biens. Nous disons : « Si Dieu l’exauce c’est donc qu’Il l’aime, sinon comment pourrait-elle savoir qu’Il l’aime ? »
Aujourd’hui nous avons médité sur la valeur de l’amour de Dieu manifesté en Christ. Cette révélation nous a consolées !

Les besoins sont énormes chez les femmes abusées et elles ont beaucoup de problèmes dû à de nombreux conflits.

Que le Seigneur fasse son œuvre de salut et de restauration pour que ces femmes sortent de cette formation libérées.

 

Mercredi 13 février :


Merci pour vos prières !

Nous sommes maintenant avec plus de 100 femmes.

Aujourd’hui nous avons enseigné sur les blessures du cœur. Les femmes ont été très touchées et beaucoup ont pleuré amèrement. Nous avons prié avec plusieurs qui n’arrivaient pas à se calmer.Nous n’avons pas pu finir la formation à temps car c’était trop douloureux pour beaucoup. Mais Dieu a aider plusieurs à reconnaître leur état.

consolation-fev